La fibromyalgie véritable maladie neurologique : les preuves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

25032010

Message 

La fibromyalgie véritable maladie neurologique : les preuves




La fibromyalgie est souvent nommée handicap invisible. Car de prime abord il semble qu'aucune anomalie soit visible, afin de désceller cette maladie. Heureusement, grâce à l'imagerie médicale, depuis peu il semble possible de démontrer de manière spécifique certaines anomalies propre à la fibromyalgie.


Par exemple le lien entre un neurotrosmetteur nommé glumate et le niveau de douleurs chez toutes personnes, est prouvé. Le glumatte diminuant lorsque la douleur diminue. Précisons qu'un neurotransemeteur a pour rôle de transmetre des informations entre les cellules du système nerveux.
Ainsi, afin d'avertir le cerveau de la sensation de douleur, le glumate se libére d'un neurone afin de ce lié aux récepteurs du neurone suivant et de le rendre plus actif. Et ainsi de suite, ainsi lors d'une stimulation douloureuse ( coup, choc....).

Hors via des études par imagerie, les chercheurs ont constatés que des régions du cerveau comme l'insula, qui est une région où le glumate agit en particulier, étaient intensivement active chez les libromyalgiques.

Donc le niveau de glumate pourrait être évalué afin d'indiquer la présence de fibromyalgie chez une personne. Il pourrait donc être ce qu'on appelle un terme médical un "biomarqueur" indiquant la sévérité de la maladie. Et pourrait aussi servier de voie dans la recherche médical de nouveaux traitement.

Mais attention il il bien précisé à la fin de cet article que : " ces résultats devront être confirmés par des recherches ultérieures."

( Fibromyalgie: la douleur associée à un neurotransmetteur du cerveau PsychoMédia - Publié le 11 mars 2008)


Par ailleurs lors du septième congrès européen annuel de rhumatologie le Dr Richard Martzolff; Docteur en médecine et docteur en ostéopathie à Perpign, rapporte que certaines études ont démontré une activation plus importante du cortex (c'est-à-dire la partie périphérique du cerveau, la substance grise) et du système limbique (autre partie du cerveau), lorsque l'on provoque un stimulus douloureux, chez les individus fibromyalgiques, par rapport à des sujets ne présentant aucune perturbation de la douleur.
On a ainsi la preuve d' une diminution des voies inhibitrice de chez le fibromyalgique. Ces voies fonctionnant avec de la sérotonine et avec de la noradrénaline. Il semblerait donc que ces deux molécules ne soient pas convenablement utilisées par l'organisme soit parce qu'elles-mêmes présentent des anomalies, soit parce que les structures qui les utilisent présentent des anomalies.

Ainsi la fibromyalgie a bien une cause physiologique et non psychologique. La cause étant neurologique et pourrait être qualifié de perturbation du système inibiteur de la douleur.

_________________
Si tu veux que les choses bougent faits les bouger
avatar
Anne-Catherine
Admin, créatrice, responsable

Nombre de messages : 2625
Age : 40
Localisation : Belgique, Aubange
Date d'inscription : 04/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://fibroactifs.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

La fibromyalgie véritable maladie neurologique : les preuves :: Commentaires

avatar

Message le Ven 2 Avr - 16:07  magali

je trouve cela encouragent pour nous tous , de savoir qu'on peut enfin montrer grace a 1 examen que cette maladie est bien reel ..
merci anne c de l'avoir mis , pour moi c'était très important de lire cela ..
bisous

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum